Actualités

Actualité Société d'Histoire du Théâtre

La scène parle

Paris, 7-8 décembre 2016

 

L’objet du colloque est la voix dite « parlée » sur les scènes françaises de l’immédiate après-guerre à la fin des années 1990. Ce que devient cette voix dans des contextes culturels et socio-politiques inédits, marqués par la montée du visuel et l’accumulation des soupçons envers le langage et envers la langue, comment elle se transforme et s’inscrit dans les sons et les images des spectacles, comment elle parvient à se rendre audible et interroge une acoustique qui a tendance à l’oublier.

Organisateurs : Marie-Madeleine Mervant-Roux, Joël Huthwohl, Brian Katz – représentant les trois partenaires de l’ANR ECHO – THALIM/ARIAS (porteur du projet), la Bibliothèque nationale de France (département des Arts du spectacle), le LIMSI-CNRS.

Comité scientifique : Anne-Françoise Benhamou, Hélène Bouvier, Marion Chénetier-Alev, Daniel Deshays, Sandrine Dubouilh (études théâtrales), Pascal Lécroart (études littéraires et musicologiques), Joëlle Deniot (sociologie de l’art, du langage et de la culture), Pascal Cordereix (BnF, DAV). Et pour les partenaires étrangers : Viktoria Tkaczyk (histoire des sciences, UvA), Jeanne Bovet et Jean-Marc Larrue (littérature/histoire et théorie du théâtre, CRIalt/CRILCQ).

Télécharger le programme.

Mercredi 7 décembre

Institut National d’Histoire de l’Art, 2 rue Vivienne, Paris 2e

9h   Ouverture du colloque

Session 1. Une scène phonique , coordonnée par Marie-Madeleine Mervant-Roux et Anne-Françoise Benhamou; modérée par Jean-Marc Larrue.

9h30-10h15   Helga Finter, professeur émérite d’Esthétique et d’Histoire du théâtre à l’Université Justus-Liebig de Gießen : L’épreuve de la voix : la scène primitive de la représentation.
10h15-10h40  Cristina De Simone, docteure en Études théâtrales de l’Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense : Le dernier Artaud et la naissance à Paris de la poésie-performance.
10h45-11hLecture d’un texte de Pierre Guyotat par Pascal Bongard.
11h20-11h45   Arnaud Rykner, professeur en Études théâtrales à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 : Nathalie Sarraute et l’usage de la parole.
11h45-12h10  Cyrielle Dodet, docteure en Études théâtrales, Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3/Université de Montréal : En quête d’une performativité sonore : le théâtre de Régy dans les années 1970-1980.
12h10-12h40   Échanges sur la session.

Session 2. Lieu théâtral et voix parlée (XXe-XXIe siècle), coordonnée par Brian Katz et Sandrine Dubouilh; modérée par Marie-Madeleine Mervant-Roux

14h15-15h   Brigitte Métra, architecte : Architecture et acoustique des salles.
15h-15h25  Johan Brulez, acousticien & conférencier en Acoustique architecturale à l’École supérieure des Arts de Mons : Conception acoustique des théâtres : usages, architecture et histoire.
15h25-15h50  Sandrine Dubouilh, architecte & professeure en Études théâtrales à l’Université Bordeaux-Montaigne : Chaillot 1937-1975 : ambitions et réalités d’une recherche architecturale et acoustique.
16h15-16h40   Brian Katz, directeur de recherche au CNRS & responsable du groupe Audio et acoustique au LIMSI, et Bart Postma, doctorant au LIMSI : L’auralisation augmentée de la salle Louis Jouvet du Théâtre de l’Athénée. L’acoustique historique des lieux de spectacle.
16h40-17h05   Jeanne Bovet, professeure d’Histoire et d’Esthétique du théâtre au département des Littératures de langue française de l’Université de Montréal : Le microphone sur les scènes françaises (1930-1950) : bilan provisoire.
17h05-17h45   Éric Monin, architecte, professeur à l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine & chercheur à l’École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille – LACTH : Les techniques pionnières des premiers spectacles son et lumière et Joël Huthwohl, directeur du département des Arts du spectacle de la BnF : Nucléa à Chaillot (1952). La “stéréophonie dirigée” de la radio à l’expérience théâtrale.
17h45-18h15   Échanges sur la session.

Jeudi 8 décembre

Session 3.Les archives sonores du théâtre : une histoire culturelle, coordonnée par Joël Huthwohl et Cécile Geoffroy; modérée par Jeanne Bovet.

9h30-9h55  Joël Huthwohl, directeur du département des Arts du spectacle de la BnF : Histoire des fonds audio de la Bibliothèque nationale de France/département des Arts du spectacle.
9h55-10h20  Melissa Van Drie, postdoctoral Research Fellow, Faculty of Music, University of Cambridge [avec Luc Verrier, BnF-DAV] :  Pour entendre le théâtre par ses formes auditives : matérialité, dispositif et corporéité dans l’étude de l’archive sonore du département des Arts du spectacle de la Bibliothèque nationale de France.
10h20-10h45   Daniel Deshays, réalisateur sonore, chercheur, professeur des universités : Régie et archivage au quotidien des représentations.
11h10-11h35   Marion Chénetier-Alev, maître de conférences en Études théâtrales, Université François-Rabelais de Tours : Les archives radiophoniques du théâtre : du théâtre pour les aveugles à un théâtre de sourds.
11h35-12h   Hélène Bouvier, directeur de recherche au CNRS, THALIM, équipe ARIAS : De l’usage des archives audio dans la recherche sur la mémoire des spectateurs.
12h-12h25   Jean-Marc Larrue, professeur d’Histoire et de Théorie du théâtre au département des Littératures de langue française de l’Université de Montréal : Les archives audio de la Théâtrothèque de l’Université de Montréal.
12h25-13h   Échanges sur la session.

Session 4. Une scène conservatoire/laboratoire de la langue, coordonnée par Marie-Madeleine Mervant-Roux et Anne-Françoise Benhamou; modérée par Marion Chénetier-Alev.

14h30-15h30  Voix féminines en public (codes et transgressions). Table ronde avec Dominique Reymond, Cécile Coustillac, Julia Gros de Gasquet, maître de conférences en Études théâtrales à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, et la participation d’Annick Lepetit, députée de Paris; animée par Anne-Françoise Benhamou, professeure en Études théâtrales à l’École normale supérieure, membre de THALIM/ARIAS.
15h35-16h25   Hélène Merlin-Kajman, professeure de Littérature française à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 : Langue (française) : les impasses de l’opposition “classicisme vs modernité”.
16h25-16h50  Pascal Lécroart, professeur en Études littéraires et musicologiques à l’Université de Franche-Comté : Le vers théâtral de Claudel à l’épreuve de la scène de Barrault à Vitez : “langage insolite” ou “langage naturel” ?
16h50-17h15   Brigitte Joinnault, maître de conférences en Études théâtrales à l’Université Nice Sophia Antipolis : Vitez entre les langues.
17h35-17h50   Jeanne Bovet, professeure en Histoire et Esthétique du théâtre au département des Littératures de langue française de l’Université de Montréal : Diffusion et réception du français québécois sur la scène française.
17h50-18h15   Joëlle Deniot, professeur en Sociologie de l’art, du langage et de la culture à l’Université de Nantes : Entre liturgie et incursions scéniques. Quand la chanson prend la parole…
18h15-18h45   Échanges sur la session et clôture du colloque.

18h45   Pot final. Présentation des deux publications réalisées par l’équipe internationale « Le son du théâtre » avant le projet ECHO : Le son du théâtre (XIXe-XXIe siècle). Histoire intermédiale d’un lieu d’écoute moderne (CNRS éditions, en librairie le 23 novembre) et L’Annuaire théâtral, n° 56-57, Écouter la scène contemporaine (sorti au printemps 2016)

retour
haut de page