Actualités

Actualité Société d'Histoire du Théâtre

Les italiens et la vie musicale à Paris (1640-1750)

Colloque international
30 novembre – 1er et 2 décembre 2017 | École nationale des Chartes
Salle Léopold-Delisle
65 Rue de Richelieu • 75002 Paris

Au cours des dernières décennies, la réception de la musique italienne dans les lieux de musique parisiens entre le ministère de Mazarin et le règne de Louis xv a suscité nombre de travaux qui ont donné à ce phénomène une plus juste visibilité dans l’histoire de la vie musicale française. Plus récemment encore, des programmes de recherche collectifs, interdisciplinaires et internationaux ont revisité l’histoire des circulations musicales, de ses objets et de ses acteurs à l’époque moderne.

Dans le prolongement de cette historiographie double- ment renouvelée, plusieurs champs d’enquête portant sur les dynamiques de diffusion et de réception de la musique italienne dans la capitale du royaume de France entre les années 1640 (période où l’on représente les premiers opéras à la Cour) et les années 1750, quand éclate la querelle des Bouffons, méritent d’être explorés à nouveaux frais ou d’être approfondis.

Ce colloque se propose notamment d’aborder les axes thématiques suivants: la circulation des sources musicales ita- liennes (conditions matérielles, réseaux et mobilité des artistes italiens), les modalités d’appropriation artistique du répertoire (représentations scéniques, pratiques d’interprétation), les questions littéraires et iconographiques.

JEU. 30 NOV.

14h30
– 15h30

OUVERTURE DU COLLOQUE

Solveig Serre, directrice du pôle recherche du CMBV, CNRS, CESR/CMBV
Barbara Nestola, CNRS, CESR/CMBV
Mélanie Traversier, Université Lille 3

RÉCEPTION, ADAPTATION ET TRANSFORMATION DU MODÈLE ITALIEN AU XVIIe SIÈCLE PRÉSIDENCE • JEAN-FRANÇOIS LATTARICO

Bianca Maurmayr, Université Côte d’Azur : L’influence vénitienne sur la danse théâtrale française (1645-1654): pour une étude
des transferts culturels en danse

Michael Klaper, Université de Jena : Nuove prospettive sulla storia del Xerse di Francesco Cavalli in Francia

Don Fader, Université d’Alabama : 
Comment Giovanni Battista Lulli devint Jean-Baptiste Lully: la musique italienne comique de Lully comme représentation de lui-même dans ses premiers ballets de cour

15h30
– 17h30

VEN. 1er DÉC.

10h
– 11h30

LA CIRCULATION DES SOURCES: DESTINATAIRES ET USAGES PRÉSIDENCE BARBARA NESTOLA

Christine Jeanneret, Université de Copenhague : Les manuscrits de cantates romaines à Paris. Biographie des objets de musique

Alessio Ruffatti, Conservatoire d’Adria : 
Le cantate di Luigi Rossi: un esempio di drammaturgia da camera alla corte francese

Graham Sadler, Conservatoire Royal de Birmingham : Marc-Antoine Charpentier et sa collection particulière de musique italienne

LE RÉPERTOIRE INSTRUMENTAL AU DÉBUT DU XVIIIe S.

PRÉSIDENCE • THIERRY FAVIER

Joseba Berrocal, Cons. sup. de Castilla y Léon Quando la viole volle essere la viola da gamba

Pierre Pascal, Université de Lorraine
Une Europe italienne du violon? Le Manuscrit de Toulouse, témoin du terreau corellisant de la sonate française

TRANSFERTS CULTURELS ET PRATIQUES ARTISTIQUES

PRÉSIDENCE • LAURA NAUDEIX

Sara Elisa Stangalino, EFR/ERC PerformArt : Italia-Francia e «ritorno»: il caso dello Scipione Affricano di Nicolò Minato e Francesco Cavalli

Emanuele De Luca, Université Nice Sophia Antipolis : «La Gerbe foudroyante»: François Riccoboni et le chant italien à la Comédie-Italienne de Paris au

milieu du XVIIIe siècle

Florence Raymond, Palais des Beaux-Arts de Lille : «Les barricades mystérieuses» d’Antoine Watteau et de ses émules. Réflexions historiographiques sur la dimension sonore et théâtrale des fêtes galantes

11h45 – 13h

15h
– 17h30

19h30 UNE SOIRÉE AU SALON CONCERT-SPECTACLE, INSTITUT CULTUREL ITALIEN DE PARIS,  50 rue de Varenne 75007 Paris

Le Concert de la Loge

Eugénie Lefebvre, soprano 
Camille Delaforge, clavecin
Julien Chauvin, violon et direction
Julia de Gasquet, Mélanie Traversier, Thomas Cousseau, comédiens
Marie Bouhaïk-Gironès, mise en espace
Barbara Nestola et Mélanie Traversier, conception du programme

SAM. 2 DÉC. 10h
– 13h

VERS LA QUERELLE DES BOUFFONS : L’ITALIE VUE PAR LA FRANCE PRÉSIDENCE MÉLANIE TRAVERSIER

Jana Franková, Université Paris-Sorbonne : Monsieur «D.L.T.» et la réception de la musique italienne en France autour de 1715

Thierry Favier, Université de Poitiers
 : Les concerts de la troupe italienne de la Royal Academy à Paris (1724): étude d’impact

Benjamin Straehli, Université Lille 3 : La référence aux Italiens dans les textes de Jean-Philippe Rameau antérieurs
à la querelle des Bouffons

Luisa Messina, Université de Palerme : La musique italienne à Paris à travers les romans libertins du XVIIIe siècle

Jean-François Lattarico : Université Lyon 3 Conclusions

Colloque international organisé par le pôle recherche du Centre de musique baroque de Versailles (CNRS, CESR/CMBV), l’université Lille 3, l’université Lyon 3, l’Institut Universitaire de France et l’Institut Culturel Italien de Paris.

Entrée libre, dans la limite des places disponibles. Langues de communication: français, italien.

RESPONSABLES SCIENTIFIQUES

Jean-François Lattarico, Université Lyon 3 Barbara Nestola, CNRS, CESR/CMBV Mélanie Traversier, Université Lille 3, IUF

Programme synthétique : CMBV-Programme-Court-Italiens

Programme long : CMBV-Programme-Long-Italiens

retour
haut de page