Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

Lettres Jacques Copeau – Pauline Teillon

Jacques Copeau

Résumé

Attrait de la scène et crainte de l’écrivain face au danger de perdre temps et liberté d’esprit, pour réaliser son œuvre littéraire furent pour Jacques Copeau une préoccupation permanente jusqu’à quelques semaines (et au delà) des premières répétitions du spectacle inaugural du Théâtre du Vieux Colombier. Les lettres inédites de Pauline Teillon, sœur ainée de Charles Dullin, le confirment au cours des années 1912-1913.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page