Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

Avant-propos – 1913 Fondation du Vieux-Colombier – Le théâtre à Paris

Rose-Marie Moudouès

Résumé

Jacques Copeau, adaptateur avec Jean Croué, des Frères Karamazov de Dostoïevski a découvert la pratique de la scène au Théâtre des Arts de Jacques Rouché en 1911 lors de la mise en scène de la pièce par Arsène Durec. Leur correspondance à ce jour inédite aide à comprendre l’évolution du critique et de l’homme de lettres vers la direction d’acteurs et la mise en scène même si le désir d’écrire est toujours présent et souvent prioritaire. Quelques lettres à Pauline Teillon le confirment. Dans le projet avorté de 1912 dont se réjouit l’écrivain on peut cependant percevoir comme une première ébauche de ce qui sera réalisé en 1913 au Vieux Colombier sous sa direction.

Texte

Avant-propos

 

Jacques Copeau, adaptateur avec Jean Croué, des Frères Karamazov de Dostoïevski a découvert la pratique de la scène au Théâtre des Arts de Jacques Rouché en 1911 lors de la mise en scène de la pièce par Arsène Durec. Leur correspondance à ce jour inédite aide à comprendre l’évolution du critique et de l’homme de lettres vers la direction d’acteurs et la mise en scène même si le désir d’écrire est toujours présent et souvent prioritaire. Quelques lettres à Pauline Teillon le confirment. Dans le projet avorté de 1912 dont se réjouit l’écrivain on peut cependant percevoir comme une première ébauche de ce qui sera réalisé en 1913 au Vieux Colombier sous sa direction.

Après des mois d’hésitation, de tentation de repli vers l’écriture réunissant en une même fonction directeur, conseiller littéraire et metteur en scène, Jacques Copeau, le 22 octobre 1913, propose au public parisien Une femme tuée par la douceur de l’élisabéthain Thomas Heywood sur la scène d’un modeste théâtre de la rive gauche. L’histoire du Vieux Colombier est connue.

Pour aider à comprendre sa singularité dans le paysage théâtral nous avons cru utile d’esquisser un panorama des théâtres de Paris : Comédie-Française, Odéon, scènes privées ou récentes et théâtre d’avant-garde en cette année 1913.

Pour citer cet article

Rose-Marie Moudouès, « Avant-propos – 1913 Fondation du Vieux-Colombier – Le théâtre à Paris », Revue d'Histoire du Théâtre numéro 258 [en ligne], mis à jour le 01/04/2013, URL : http://sht.asso.fr/avant-propos-1913-fondation-du-vieux-colombier-le-theatre-a-paris/

Fichier PDF

télécharger le fichier PDF de l'article

retour
haut de page