Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

Carmelo sans enfants ni frères. Impossibles ressemblances familiales au cinéma pendant et après Bene

Emiliano Morreale

Résumé

L’expérience cinématographique de Carmelo Bene se concentre sur quelques années. Cinq long-métrages (Notre-Dame des Turcs, 1968 ; Capricci, 1969 ; Don Giovanni, 1971 ; Salomè, 1972 ; Un Hamlet de moins, 1973) précédés de trois court-métrages d’essai ; une expérience reniée par la suite, mais suivie de périodiques expériences télévisées (au moins une dizaine de réalisations) en plusieurs phases jusqu’à la mort de l’auteur. Lire cette incursion du point de vue d’une « histoire du cinéma italien » n’est pas du tout une option neutre.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page