Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

Des convergences entre les dramaturgies classique et romantique sous la Restauration et la Monarchie de Juillet : le théâtre tragique de Casimir Delavigne

Maurizio Melai

Résumé

En parcourant la carrière théâtrale de Casimir Delavigne, notre article tente de suivre le processus d’élaboration d’un code tragique moderne sous la Restauration et la Monarchie de Juillet. À travers l’analyse de l’œuvre de Delavigne, nous essayons de définir ce code, d’en repérer les constantes thématiques et formelles et d’établir un lien entre ces constantes textuelles et les référents historiques auxquels elles renvoient. Notre article cherche à mettre en évidence la continuité qui existe entre deux moments du théâtre français – celui de la tragédie classique et celui du drame romantique – traditionnellement vus comme inconciliables, continuité dont la production tragique de Casimir Delavigne est l’emblème. La position qu’elle occupe entre deux époques et entre deux esthétiques rend l’œuvre de Delavigne particulièrement digne d’intérêt : la dialectique entre tradition et modernité littéraire qu’elle ne cesse de mobiliser nous permet de suivre les différentes étapes à travers lesquelles se réalise le passage de la dramaturgie classique à la dramaturgie romantique.

Abstract :

This article seeks to trace the development of a modern tragic code during the Restoration and the July Monarchy via an examination of the theatrical career of Casimir Delavigne. By analyzing Delavigne’s works, we try to define this code, its formal and thematic constants, and the link between those textual constants and the historical context to which they refer. Our article attempts to bring to light the continuity between two moments in French theater – classical tragedy and romantic drama – traditionally seen as irreconcilable and to show how Casimir Delavigne’s tragic compositions are emblematic of that continuity. The position his work occupies between two eras and two aesthetics makes Delavigne’s works especially worthy of interest : the dialectic between literary tradition and modernity that they constantly put into play allows us to follow the various stages by means of which classical dramaturgy passes into romantic dramaturgy.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page