Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

Du romantisme à la morale sociale : Dumas fils dramaturge

Lise Sabourin

Résumé

Dans la question de l’extension chronologique du théâtre romantique, Dumas fils peut jouer un rôle intéressant dans la mesure où, très proche de son père mais aussi assez opposé à ses options, il commence sa carrière par la pièce tirée de son roman, La Dame aux camélias, qui reprend le thème de la courtisane rachetée par l’amour si caractéristique de la pensée romantique. Mais le traitement en est tout différent. De même, les sujets contemporains abordés par l’ensemble de son théâtre continuent la mise en actualité des intrigues conférée par le succès d’Antony. Mais la société du Second Empire a évolué. Dumas fils finira par écrire un théâtre moralisateur, assez éloigné des idées dramatiques de son père comme de Victor Hugo : l’abandon de la gaieté au profit du sérieux, la disparition du grotesque au bénéfice de la satire moralisatrice constituent des contrepoints qui parlent des recherches théâtrales du XIXe siècle entre comédie et tragédie, dans l’affinement du concept de drame.

Abstract :

In any examination of the question of the chronological extension of Romantic theater, Dumas fils can play an interesting role given that, while close to his father but making different choices than he, the younger Dumas began his career with a play derived from his novel, La Dame aux camélias. That work takes up the theme of the courtesan redeemed by love that was so characteristic of Romantic thinking, but its treatment of the theme is entirely different. Similarly, the contemporary subjects treated throughout the son’s dramatic works continue the process, established by the success of Antony, of updating/modernizing plots. But Second Empire society had evolved and Dumas fils ended up writing moralizing dramas rather different from his father’s and Victor Hugo’s.  He abandoned gaiety for seriousness and rejected/set aside the grotesque for moralizing satire. These contrasting elements speak of 19th century theater’s search for something between comedy and tragedy and its continuing effort to refine the concept of drame.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page