Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

Ezéchiel d’Albert Cohen

Résumé

Ezéchiel est la seule pièce de théâtre écrite par Albert Cohen. La pièce a fait scandale à la Comédie-Française en 1933, à cause de l’ampleur que prend l’antisémitisme à cette époque-là. Le sujet de cette pièce en un acte est un dialogue entre Ezéchiel, le chef fortuné de la communauté juive de Céphalonie, et Jérémie, un pauvre émigrant, qui est chargé d’annoncer au premier la mort de son fils. Le thème le plus important de cette tragédie est une méditation sur la mort et sur la solitude. Albert Cohen se libère du tragique et de l’angoisse par l’humour, c’est-à-dire par l’utilisation de procédés comiques. On a également le sentiment que la pièce oppose deux figures stéréotypées : l’usurier et le Juif errant. L’étude des procédés comiques montre que Albert Cohen rejette ces deux stéréotypes : il présente en fait deux hommes face à la fragilité de la condition humaine. Il semble qu’Albert Cohen, en donnant à ses personnages une silhouette de bouffon, inscrive sa pièce dans le genre de la dérision ; il s’agit de mieux ridiculiser l’antisémitisme. La pièce s’inscrit enfin dans le sillage de l’œuvre romanesque d’Albert Cohen.

Abstract :

Ezéchiel is the only one play wrote by Albert Cohen. It caused a scandal in the Comédie-Française in 1933 because of the weight of anti-Semitism at that time. This one-act play is a dialogue between Ezekiel, the wealthy leader of the Jewish community of Cephalonia, and Jeremiah a poor emigrant who was put in charge of the announcement of the death of the son of Ezekiel. The most important them of this tragedy is a meditation about the death and the loneliness. Albert Cohen freed oneself from tragic and fear with humor, that is to say, with the resort of a comical way. The play confronted two stereotypes: the usurer and the Wandering Jew. The study of comic processes shows that Albert Cohen rejected these two stereotypes: actually, he presented two men faced with the fragility of human condition. Giving a buffoon figure to its characters, it seems that Albert Cohen wanted to make a genre derision play in order to ridicule the anti-Semitism. At last, this play appears as a part of his work of novelist.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page