Revue d'Historiographie du Théâtre

Revue d'Historiographie du Théâtre No

Fernand Chavannes ou l’invention d’un théâtre vaudois

Daniel Maggetti

Résumé

Le théâtre et les écrits personnels de Fernand Chavannes, dramaturge vaudois actif après la Première Guerre Mondiale, sont symptomatiques de la quête d’une littérature originale, et originelle, qui touche en Suisse romande toute une génération. Le Journal de Chavannes et sa tragédie Le Mystère d’Abraham, rédigés en parallèle, relaient cette quête collective d’une forme théâtrale qui saurait exprimer les spécificités de la culture romande, que l’écrivain perçoit en décalage avec la culture française. Doter la Suisse romande d’une forme dramatique et d’une expression scénique bien à elle, c’est inventer un théâtre originaire qui pourrait la rassembler, à l’instar d’une fête partagée.

Abstract :

Fernand Chavannes (1868-1936) was active as a playwright after the First World War in Switzerland’s French-speaking Vaud canton, a central part of Swiss “Romandy.” His theatre and personal writings are symptomatic of a literature that, for an entire generation of French-speaking Swiss Romands, is original—original both in being unique and in dealing with origins.Chavannes’ Journal, and his tragedy The Mystery of Abraham, written at the same time, reveal a collective quest for a theatrical form capable of expressing the specificities of a francophone culture different from French culture, and distinctly Swiss. Endowing Swiss Romandy with a dramatic form and scenic expression particular to itself allows him to invent an originary theatre that purports to bring all of the French-speaking Swiss together, on the model of a shared communal holiday.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page