Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

La « mélodie principale » de la Chine contemporaine

Zhou Jingbo

Résumé

Lors de la Révolution culturelle en Chine (1966-1976), les créations littéraires et artistiques reposèrent sur un modèle d’union des forces productives : les dirigeants donnaient l’idée, le peuple donnait la vie, et l’écrivain (ou l’artiste) la technique. Une fois la Révolution culturelle terminée, ce modèle de création n’a pas pu subsister, tandis que le conflit entre la direction du Parti Communiste et les écrivains ou les artistes existe toujours.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page