Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

La marionnette contemporaine en Chine continentale, à Hong Kong et à Taïwan

Wang Xiaoxin

Résumé

Sur la scène théâtrale du monde chinois (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan) d’aujourd’hui, le spectacle de marionnettes[1] n’occupe qu’une place marginale. Peu d’échanges sont opérés entre le théâtre de marionnettes et d’autres formes de spectacles comme le théâtre moderne à l’occidentale ou l’opéra-théâtre traditionnel (xiqu). Les répertoires présentés par les troupes de théâtre de marionnettes sont pour la plupart destinés au jeune public et, souvent considérés comme des petits jeux insignifiants ou comme une imitation, voire une « reproduction en miniature » des spectacles donnés par de vrais acteurs. Cependant, pour dépasser cette impression et analyser la tradition du théâtre de marionnettes réinventée dans les dernières décennies du xxsiècle, et pour réfléchir à la notion de marionnette développée depuis le début du xxisiècle, j’ai souhaité interviewer trois des metteurs en scène contemporains les plus dynamiques du monde chinois : Ma Lu (Chine continentale), Ata Wong Chun Tat (Hong Kong) et Cheng Chia-yin (Taïwan). À travers ces rencontres, j’ai ainsi tenté de mieux comprendre ce que de nouvelles pratiques pouvaient apporter à un art encore trop souvent sous-estimé.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page