Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

L’Absence-Présence du Choeur dans le théâtre français du Moyen Âge

Alain Corbellari

Résumé

Bien que ses débuts soient fortement liés à la liturgie, le théâtre français médiéval n’a pas développé de pratique chorale. Au contraire, les très rares exemples de parole collective que l’on y trouve à partir du XIIIe siècle montrent que cet art théâtral s’est précisément construit en opposition à une telle pratique et qu’il n’a cessé de promouvoir l’émergence de la parole individuelle. A ce titre, la continuité qui le lie au théâtre moderne s’avère plus directe qu’on l’a souvent dit, la variété des registres contribuant à une saisie plus immédiate des particularités irréductibles propres à chaque personnage.

Abstract :

Though the beginnings of medieval French drama are closely linked to the liturgy, it never developed a choral tradition. Conversely the very few cases of collective expression found from the 13th century onward show that drama emerged through opposition to such a practice, never stopping to promote the valorisation of individual expression. In this sense, the continuity linking medieval drama to its modern counterpart proves to be more direct than commonly thought, and the variety of its registers thus contributes to a more immediate understanding of the irreducible particularities of each character.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page