Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

Le cas des allégories dramatiques irréligieuses au siècle des Lumières

Alain Sandrier

Résumé

Trois pièces manuscrites récemment exhumées et éditées permettent de saisir sur le vif la manière dont le combat religieux des Lumières a su réactiver la dimension critique de l’allégorie. Que ce soit à la manière du théâtre de foire, dans La Mort de Mardi gras de Charles Duclos, sous forme de variation biblique iconoclaste, avec L’Embrasement de Sodome, ou d’allégorie philosophique, dans La Religion– toutes deux anonymes – ces formes inclassables de théâtre, manifestement influencées par l’esprit philosophique, mettent très savoureusement la croyance reçue sur le gril, faisant preuve d’un esprit critique et satirique toujours réjouissant à trois siècles de distance.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page