Revue d'Historiographie du Théâtre

Revue d'Historiographie du Théâtre No

Le théâtre médiéval à l’aune de la farce

Denis Hüe

Résumé

Le théâtre médiéval que nous connaissons est moins un objet scientifique que la mise en forme idéologique de siècles de regard sur un passé tantôt méprisé tantôt regretté, et souvent méconnu. On met ici en perspective les diverses étapes qui ont fait passer le théâtre de la farce au début du XVIe siècle, divertissement reçu et apprécié de toutes les classes sociales, à un genre bas, méprisable et prétendument oublié au cours du XVIIIe siècle, alors que l’on en jouait encore ; on dégage enfin le travail fondateur des chercheurs du XIXe siècle, qui ont su reprendre les textes et les aborder sans préjugés.

Abstract :

The medieval theatre that we know today is less a scientific object than the ideological product of centuries of perception of a past envisaged sometimes with contempt, sometimes with nostalgia – and often misunderstood. This article charts the different stages by which early XVIth century farce theatre, a form of entertainment whose reception and appreciation encompassed all social classes, turned during the XVIIIth century into a low genre, despicable and purportedly forgotten, although in reality it was still performed; lastly, this article examines the seminal research of scholars of the XIXth century who managed to come back to these texts and approach them without prejudice.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page