Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

Le Vaudeville du Jeu de l’amour et du hasard

Philip Robinson

Résumé

Le Vaudeville du Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux, annoncé par Arlequin à la fin de la pièce, existe, texte et timbre, dans les éditions du temps. Pourtant on l’a perdu de vue, malgré les indices affirmatifs des commentateurs d’époque, depuis bien longtemps. Par sa qualité libre le texte n’est quasi certainement pas de Marivaux ; et la musique, étant un air déjà connu, ne peut pas être comptée parmi les compositions de Jean-Joseph Mouret. Sa choréographie reste bien sûr un mystère, mais sa présence nous rappelle que la mise en scène classique est un travail plus collectif qu’on a l’habitude de le penser.

Abstract :

The Vaudeville of Le Jeu de l’amour et du hasard, introduced by the Arlequin character at the end of the play and forgotten since its attestation by contemporary commentators, exists in a period edition of Marivaux’s plays, both text and music (the latter being a known tune or timbre of the time, and not a composition of Jean-Joseph Mouret). The somewhat libertine words also make it almost certain that the text is not by Marivaux. The choreography, unsurprisingly, remains a mystery, but the presence of the item is a timely reminder of the collective nature of classical theatrical entertainment.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page