Revue d'Historiographie du Théâtre

Revue d'Historiographie du Théâtre No

L’origine à venir – À propos du Sang des promesses de Wajdi Mouawad

Patrick Suter

Résumé

Le théâtre de Wajdi Mouawad associe les mythes des origines à des formes issues des origines du théâtre occidental. Dans Le Sang des promesses, l’incipit aussi bien que l’explicit résonnent vers l’origine, qui relie en écho les bornes du quatuor – tout en les maintenant ouvertes. L’origine est l’actant principal de l’œuvre, placé en exergue dès la préface de Littoral (« De l’origine de l’écriture ») ; mais c’est en absente qu’elle agit. Absente, elle constitue le véritable « destinateur » de la quête mais aussi son objet ultime.

Abstract :

The theatre of Wajdi Mouawad associates the myths of origins with forms derived from the origins of western theatre. In The Blood of Promises, structured as a quartet, the incipit as well as the explicit resonate in relation to origins, using echoes to unite the quartet’s boundaries even while keeping them open. Origin is the principal source of agency in the work, positioned as epigraph within the very preface of Littoral (“On the Origin of Writing”); but it does its work through absence. Being absent, it constitutes the actual agent of destiny in the quest, but also its ultimate object.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page