Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre Numéro 277

Parutions

Résumé

Théâtre et Peuple – De Louis-Sébastien Mercier à Firmin Gémier, sous la direction d’Olivier Bara, Paris, Classiques Garnier, coll. Rencontres, 2017.

Théâtre et libéralisme (Paris 1830-1848), Stéphanie Loncle, Paris, Classiques Garnier, Collection Études sur le théâtre et les arts de la scène, № 11, février 2018.

« Théâtre (jeune) public », dossier coordonné par Pierre Banos, revue Théâtre Public № 227, janvier 2018.

Les mots et les choses du théâtre. France, Italie, Espagne, XVIe – XVIIe siècles, sous la direction de Anne Cayuela et Marc Vuillermoz, Genève, Librairie Droz, 2017, coll. Travaux du Grand Siècle.

Proféractions ! Poésie en action à Paris (1946-1969), Cristina De Simone, Dijon, Presses du réel, mars 2018.

Texte

Parutions

 

Théâtre et Peuple – De Louis-Sébastien Mercier à Firmin Gémier, sous la direction d’Olivier Bara, Paris, Classiques Garnier, coll. Rencontres, 2017.

L’association des mots « théâtre » et « peuple » a produit en France diverses pratiques, théories, utopies. Quelles voies esthétiques et idéologiques empruntèrent les pensées sociales de la scène ? De Louis-Sébastien Mercier à Firmin Gémier, les réponses sont variées. Elles demeurent d’actualité.

 

Théâtre et libéralisme (Paris 1830-1848), Stéphanie Loncle, Paris, Classiques Garnier, Collection Études sur le théâtre et les arts de la scène, № 11, février 2018.

Dans cet ouvrage, Stéphanie Loncle analyse la façon la vie théâtrale contribue à l’essor du libéralisme tout autant qu’elle en subit les conséquences. Le travail des comédiens, des comédiennes, des auteurs, des autrices, et des directeurs et directrices de théâtre est influencé par les logiques de concurrence et de propriété privée. Dans cette situation, nouvelle par son ampleur, le théâtre romantique et le théâtre dit « industriel » occupent les scènes. Hugo, Vigny ou Scribe offrent au public un portrait sans concession de la société libérale, à laquelle toutes et tous sont invités à contribuer.

 

« Théâtre (jeune) public », dossier coordonné par Pierre Banos, revue Théâtre Public № 227, janvier 2018.

Si, longtemps, des regards condescendants l’ont toisé, le « théâtre jeune public » est aujourd’hui reconnu, encouragé, plébiscité. Cependant, son indé­niable succès n’est que peu interrogé, et sa catégorisation fait souvent écran à la diversité des spectacles, des textes et des expériences théâtrales qu’elle recouvre.

Le dossier qui lui est consacré dans ce numéro entend contribuer à la (re)connaissance de sa richesse.

Il prend acte de la vitalité d’œuvres théâtrales s’adressant à la jeunesse, exclusivement ou non. Il présente un panorama vaste et informé des enjeux, des inventions, des productions de ce théâtre. Pour cela, il donne la parole à des chercheurs et à des artistes qui le pratiquent, le réfléchissent et tracent par là l’image de sa pluralité et de ses mutations.

 

Les mots et les choses du théâtre. France, Italie, Espagne, XVIe – XVIIe siècles, sous la direction de Anne Cayuela et Marc Vuillermoz, Genève, Librairie Droz, 2017, coll. Travaux du Grand Siècle.

Le présent ouvrage réunit dix-sept articles sur les désignations lexicales des réalités théâtrales en France, en Italie et en Espagne aux XVIe et XVIIe siècles. L’ensemble des contributions met en relief la complexité des enjeux du paratexte théâtral, lieu où plusieurs instances sont représentées : l’auteur dramatique, qui s’y exprime le plus souvent à la première personne et qui affirme son autorité à travers ses choix dramaturgiques et sa propre poétique ; le texte dramatique (dans l’exposition de sa théorie, de ses polémiques, et de ses critiques) ; et enfin la double instance de réception du texte dramatique, à savoir le public de la représentation et le lectorat. Les notions principales autour desquelles est organisé cet ouvrage épousent les contours de ces différentes instances. Qu’ils se situent dans une perspective comparatiste ou s’attachent à explorer le lexique d’un seul domaine national, les différents auteurs montrent combien la langue du théâtre peut éclairer ses pratiques et ses représentations.

 

Proféractions ! Poésie en action à Paris (1946-1969), Cristina De Simone, Dijon, Presses du réel, mars 2018.

À partir de l’observation des manifestations publiques d’Antonin Artaud en 1946-1947, de l’irruption en ces mêmes années du mouvement lettriste à Saint-Germain-des-Prés, de l’arrivée de la Beat Generation à la fin des années 1950, du festival Fluxus et des différents événements organisés par Jean-Jacques Lebel, Jean-Clarence Lambert et Henri Chopin durant les années 1960, cette étude propose une histoire de ces pratiques qui à Paris, entre 1946 et 1969, ont lié poésie et perfor­mance et fait de l’oralité leur champ d’investigation principal.

En reprenant le flambeau des avant-gardes du début du XXe siècle, ces expériences appellent à une poésie définie comme action et cherchent à relier art, vie et politique. Ouvrant plusieurs chantiers qui prennent appui sur autant de refus : celui du livre, celui du spectacle, celui du langage comme propagande politique et publicitaire, elles situent l’engagement physique du poète, à la fois auteur et « proféracteur », au centre de leurs préoccupations. À travers l’emploi du magnétophone notamment, elles mettent en place un vaste champ d’expérimentations qui donne naissance à la « poésie sonore », avec les mégapneumes de Gil J Wolman, les cut-ups de Brion Gysin et de William S. Burroughs, les crirythmes de François Dufrêne, les audiopoèmes de Henri Chopin, les poèmes-partitions de Bernard Heidsieck…

En retraçant les trajectoires mais aussi leur croisement et en analysant les prises de position et les différentes stratégies, ce travail observe et questionne l’émergence et l’évolution de la figure du « poète-performer », son savoir-faire et ses aspirations ; il s’attache à des pratiques qui ont participé pendant deux décennies à préparer l’imaginaire et le terrain revendicatif de Mai 68 et qui continuent à irriguer de leur inventivité différentes scènes (et hors scènes) d’aujourd’hui.

Pour citer cet article

, « Parutions », Revue d'Histoire du Théâtre numéro 277 [en ligne], mis à jour le 01/01/2018, URL : http://sht.asso.fr/parutions/

retour
haut de page