Revue d'Historiographie du Théâtre

La Revue d'Historiographie du Théâtre

Présentation

La représentation – mise en scène littéraire – n’est « historique » que si elle s’articule sur un lieu social de l’opération scientifique, et si elle est, institutionnellement et techniquement, liée à une pratique de l’écart par rapport aux modèles culturels et théoriques contemporains. Il n’y a pas de récit historique là où n’est pas explicitée la relation à un corps social et à une institution de savoir. Encore faut-il qu’il y ait « représentation ». L’espace d’une figuration doit être composé. Michel de Certeau, L’écriture de l’histoire, Paris, Gallimard, 1975.

La Revue d’Historiographie du Théâtre lance en ce mois de septembre 2013 sa version numérique. Consacrée à l’histoire des arts du spectacle, elle a plus particulièrement pour vocation à se pencher sur les manières dont elle se construit, sur sa mise en récit. Retour historiographique, étude des corpus, usage documentaire, réflexion épistémologique, le dessein de cette nouvelle plate-forme éditoriale est d’articuler les possibilités offertes par le numérique – enrichissement au fil de l’eau des dossiers, pluralité des documents, des archives et des supports (textes, audio, vidéo, objets et traces matérielles, iconographie…) – à l’enrichissement de l’histoire du théâtre, des méthodes, des objets, des pratiques et des notions qui la structurent.
 Cet espace éditorial appelle donc à dessiner une nouvelle géographie de la recherche théâtrale, à l’intérieur de laquelle dialoguent les différents lieux de la pratique (les scènes théâtrales, professionnelles comme amateures), de la recherche (les universités, les écoles, les laboratoires) et de la conservation (les bibliothèques et centres de ressources, les sociétés savantes). La mise en relation des différents acteurs de la recherche en histoire du théâtre devrait permettre de rendre compte et de construire une réflexion plurielle autour des méthodes, des pratiques et des notions qui structurent et animent l’histoire des arts du spectacle, mais aussi de faire entendre les voix de chercheurs venus de disciplines différentes – études théâtrales, histoire, sociologie, anthropologie, économie, sciences politiques…

À l’instar de la Revue d’Histoire du Théâtre papier, sa version numérique embrasse l’événement théâtral dans sa pluralité, sans évacuer son inscription dans la vie sociale et économique. Elle se penche sur les notions, les définitions et les textes mais aussi sur les pratiques, les évolutions formelles et matérielles, ainsi que sur le dialogue qu’il noue avec les autres scènes artistiques.
 La démarche historienne y est en conséquence réaffirmée, plaçant l’archive au cœur de nos travaux – le support numérique permettant là encore de questionner et de mener une réflexion au long cours sur les pratiques de l’archive, les enjeux de sa collecte, ses usages et les transformations qui la traversent. Enfin, les représentations de l’archive sont aussi à interroger. Ce que voudrait faire le site de la Société d’Histoire du Théâtre en proposant des expositions virtuelles d’archives qui cherchent à montrer des documents et des interprétations de l’expérience théâtrale rarement mis en valeur (supports publicitaires, objets, travaux d’artistes contemporains autour de l’archive et de la conservation…).

Derniers Numéros

Revue d'Historiographie du Théâtre No

Revue d'Historiographie du Théâtre • Numéro 3

L’idée d’un théâtre originaire dans la théorie et la pratique dramatiques

Qu’est-ce donc que le théâtre originaire ? un mythe ? un fantasme ? Du mythe, il partage le caractère narrativisable d’un récit des origines, la réapparition constante sous des formes et dans des versions différentes, la valeur fondatrice, et l’ambivalence par rapport à l’Histoire – mais non les invariants constitutifs, sans doute. Du fantasme, au sens que la psychanalyse a pu donner à ce terme, il possède le lien étroit avec l’imaginaire, la fonction critique, émancipatrice et créatrice et la souplesse à se voir investi des aspirations, voire des désirs, de ceux qui sans cesse le réinventent – pas toujours le rapport…

Voir le Numéro
Revue d'Historiographie du Théâtre No

Revue d'Historiographie du Théâtre • Numéro 2

Scènes de papier – Les images dans les revues de théâtre (XIXe – XXe siècles)

La présence de l’image dans les revues de théâtre paraît aller de soi tant elle semble constituer le moyen par excellence de donner à voir quelque chose de l’éphémère du spectacle, plus directement et plus immédiatement que tout témoignage écrit. L’image vaudrait pour sa fonction mémorielle irréfutable, attestant la réalité de l’événement spectaculaire et permettant de le documenter. Mais elle paraît pouvoir aussi être l’instrument actif d’une pensée du théâtre dans la visée de sa réinvention. Entre ces deux postulations, l’on peut pointer tous les usages illustratifs et publicitaires de l’image dans la revue, et ce qui lui permet de…

Voir le Numéro