Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

Revue d'Histoire du Théâtre • Numéro 178

Les derniers feux du théâtre en vers, de Hugo à Cocteau (1800-1950)

Résumé

---

Sommaire

auteur titre page
Michel AUTRAND Présentation 7
Alain VAILLANT Le théâtre en vers au XIXe siècle : essai d’histoire quantitative 11
Christine NOILLE Le vers dramatique: une « convention naturelle » 23
François MOUREAU De La Motte à Landois : le vers tragique en jugement au XVIIIe siècle 35
Catherine NAUGRETTE-CHRISTOPHE Sur les prologues en vers pour l’ouverture des théâtres au XIXe siècle 49
Patrick BERTHIER Casimir Delavigne et ses parodistes : ou de Louis XI à Louis Bronze (1832) 61
Guy ROSA Vers brisés, comédies cassées. Sur l’emploi du vers dans le « second théâtre » de Hugo 73
Jacqueline BLANCART-CASSOU L’alexandrin et le comique de Hugo à Rostand 93
Anne UBERSFELD Gautier : une étape 105
Yves-Alain FAVRE Le vers dans les comédies poétiques de Banville 117
Pascale ALEXANDRE Leconte de Lisle et Eschyle : entre vers et prose 127
Philippe BARON Les pièces en vers de Richepin jouées au Théâtre-Français 135
André GUYON Jules Romains réformateur du théâtre en vers 145
Jacqueline LEVAILLANT La N.R.F et la fin du théâtre en vers : Edmond Rostand, l’anti-modèle 157
Jean TOUZOT Renaud et Armide, dernier feu de la tragédie en vers? 167
Actes du Colloque sur Les derniers feux du théâtre en vers, de Hugo à Cocteau (1800-1950), salle des Actes de l’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV), organisé par le Centre de Recherche sur l’Histoire du Théâtre en France, les 20 et 21 mars 1992
retour
haut de page