Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

« Rire de tout versus Croire à tout » : l’enseignement du mélodrame à l’école jacques Lecoq

Didier Doumergue

Résumé

Lecoq demande à ses élèves d’étirer dans l’espace de la représentation scénique les diagonales des affects et des sentiments jusqu’à frôler la rupture, risquer le parodique et provoquer parfois le Rire, sans jamais y succomber. L’étirement dans l’espace se transmet ensuite à l’étirement du Temps, pour illustrer les deux grands thèmes mélodramatiques : le Départ et le Retour.

Abstract

Mocking everything vs. believing in everything: teaching melodrama at the École Jacques Lecoq

Lecoq students are expected to fill the space of the stage performance by stretching out the interaction of affects and feelings to the point of risking, without ever falling into it, rupture, parody and laughter. Stretching out Space then turns into stretching out Time, so as to illustrate two major melodramatic themes: Departure and Return.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page