Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

Roussel, ou le théâtre en jeu. (À propos du volume X (Œuvres théâtrales) des Œuvres complètes de Raymond Roussel (Fayard-Pauvert, 2013)

Sophie Lucet

Résumé

L’ œuvre théâtrale de Raymond Roussel est mythique à plus d’un titre. Réputée difficile d’accès, voire hermétique, à l’instar du reste de son œuvre, pas ou peu jouée. Elle est quasi invisible dans le paysage littéraire et théâtral contemporain dont elle irrigue pourtant souterrainement certains territoires d’écriture, d’Eugène Ionesco à Valère Novarina. Elle a fasciné la génération des surréalistes, qui, lors de la création de leur mouvement dans les années 1920, ont pris fait et cause pour les spectacles donnés par l’écrivain millionnaire, et contribué – non sans malentendu – à leur réputation de scandale. C’est au titre de contributrice à l’édition critique récemment publiée[1] des textes – pour une partie d’entre eux inédits – de ce théâtre que nous intervenons ici, en proposant d’envisager littéralement la question posée « déjouer l’injouable ».


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page