La S.H.T. et sa bibliothèque de recherche

Société d'Histoire du Théâtre

Léon Chancerel 1917/1918

Léon Chancerel 1917/1918

« Pour beaucoup, l’histoire du théâtre se réduit encore à l’analyse des pièces imprimées. […] L’histoire du jeu, du décor, de la machinerie, est mal connue et quelque peu dédaignée. » « Notre société voudrait rapprocher l’homme de la bibliothèque et l’homme du plateau, faire une brèche dans la muraille de Chine qui sépare l’histoire de la littérature dramatique et l’histoire de l’art scénique  » (Léon Chancerel)

La « Société des Historiens du Théâtre » a été fondée en 1932 à l’initiative d’Auguste Rondel, dont la bibliothèque léguée à la Bibliothèque nationale de France est à l’origine de la création du département des Arts du spectacle. Sous sa présidence, un groupe de professeurs, de chercheurs, d’érudits, de collectionneurs, d’archivistes et d’hommes et de femmes de théâtre s’associent pour mettre en commun leurs recherches et travaux : Ferdinand Brunot, Léon Chancerel, Jacques Copeau, Max Fuchs, Félix Gaiffe, Madeleine Horn Monval, JG Prod’homme. C’est ainsi que naît la Société d’Histoire du Théâtre, espace dédié à la collecte, à la conservation, à la transmission et à l’analyse de documents et d’archives sur l’histoire des spectacles et de la vie théâtrale, en France et dans le monde.

Fonds Société d'Histoire du Théâtre

La Bibliothèque d’Histoire du Théâtre

Rechercher, recueillir, conserver et classer les documents de l’histoire et de la mémoire théâtrale demeure l’une missions de la Société d’Histoire du Théâtre. Une bibliothèque, des fonds d’archives (Léon Chancerel, Sylvia Monfort, l’ATEJ Théâtre Jeune Public) et un centre de documentation (revues de presse, revues de théâtre françaises et internationales) sont mis à disposition des lecteurs.

Le fonds Léon Chancerel

Le fonds initial est constitué de la bibliothèque et des archives de Léon Chancerel (à l’instar du fonds Rondel pour le département des Arts du spectacle de la BnF). Elles se composent d’ouvrages sur l’art théâtral, d’une documentation inédite sur le théâtre amateur, le théâtre catholique, le théâtre rural, le folklore et la vie théâtrale en France et dans le monde.

Depuis mars 2017, la Société d’Histoire du Théâtre a mis en ligne l’inventaire détaillé du fonds Léon Chancerel. Il permet de découvrir, dossier par dossier, la diversité et la singularité de ces archives.

Les archives de Léon Chancerel

Folklore & expression dramatique : théâtre amateur, rural et chrétien

Cette section du fonds Léon Chancerel est dédiée au scoutisme et au répertoire chrétien. Elle s’étend sur la période 1930-1960, et se compose principalement de pièces dramatiques et de périodiques, mais également de quelques manuels et autres recueils de chants.

Découvrez ce corpus et son inventaire

Veillées et Fêtes paysannes, Paris, Collection Semailles

Répertoires amateur, rural et chrétien, un aperçu détaillé

Les répertoires amateur, rural et chrétien du fonds Léon Chancerel sont conservés dans la bibliothèque de la Société d’Histoire du Théâtre, association dédiée à la collecte, à la conservation et à la transmission des documents et savoirs sur l’histoire théâtrale. Ces répertoires méconnus proviennent de la collecte de pièces, de veillées, de jeux et de célébrations. Ils sont destinés à être mis en scène, joués et chantés – presque toujours par des comédiens amateurs – lors de soirées s’organisant autour d’une ou plusieurs représentations théâtrales, souvent brèves, mettant en scène des épisodes caractéristiques de la vie rurale, de l’actualité ou biblique dans le cadre du théâtre chrétien.

Découvrez les répertoires amateurs, rural et chrétien

Théâtre pour enfants, Oncle Sébastien, archives ATEJ et ASSITEJ

Une partie importante du fonds Léon Chancerel est consacré au théâtre pour enfants et au théâtre jeune public, comme on le désigne désormais. Ce domaine théâtral a longtemps été peu investi, voire ignoré. Léon Chancerel, élève de Jacques Copeau, fonde dans les années vingt un théâtre pour enfants, le Théâtre de l’Oncle Sébastien, dont les archives sont conservées par la Société d’Histoire du Théâtre, ainsi que les archives de l’Association du Théâtre pour l’Enfance et la Jeunesse. Nous vous en présentons quelques archives, correspondances, tracts et prospectus, qui abordent des questionnements politiques, économiques et esthétiques qui traversent le théâtre pour le jeune public.

Le théâtre pour les enfants à travers les archives de la SHT

Le fonds Max Fuchs

Maximilien Fuchs (1876-1949), dit Max Fuchs, est un historien du théâtre, écrivain et professeur de français. Docteur des lettres (Paris, 1910) puis Secrétaire général de la société d’étude du Théâtre (1933-1945), il est l’auteur d’ouvrages fondamentaux pour l’histoire du théâtre en province.

Présentation et inventaire du fonds

Dossiers de presse

Témoignant de près d’un siècle de collecte et d’organisation d’archives autour de la communication théâtral, les dossiers de presse de la SHT sont répartis selon une architecture précise et multiple. Disponible au téléchargement, elle permet une facilité d’accès à la recherche au sein de l’association.

Cet immense ensemble archivistique – coupures de presse, programmes de théâtre – constitue la clé de voûte de la bibliothèque de recherche.

Parcourez la liste des dossiers de presse

Les Périodiques

La Société d’Histoire du Théâtre reçoit depuis sa création en 1933 les revues théâtrales françaises et du monde entier. La bibliothèque possède des collections rares de revues du XIXe et du XXe siècles, à l’exemple de ThéâtreComœdia, La Petite Illustration, Les Arts forains

Les revues théâtrales étrangères embrassent l’histoire et l’actualité du théâtre de plus de 45 pays, depuis les années 1920 : Afrique en scènes, Bulletin of the Comediantes, Shakespeare Quarterly, La Biennale di Venezia, Divadelní, Mimos et bien d’autres encore.

La SHT conservent plus de 700 périodiques du monde entier, dont l’inventaire est désormais disponible en ligne.

Présentation des périodiques