Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

Théâtre et pouvoir avant l’institution. La Princesse d’Élide dans et après Les Plaisirs de l’île enchantée

Marine Roussillon

Résumé

À travers le cas de La Princesse d’Élide de Molière, il s’agit d’étudier la construction d’un usage politique du théâtre, en amont de la création des « théâtres institutionnels ». La Princesse d’Élide a été créée dans le cadre de la fête des Plaisirs de l’île enchantée. Le choix du théâtre plutôt que d’autres divertissements est le résultat d’un ensemble de rivalités politiques, professionnelles et esthétiques. C’est ce contexte conflictuel qui produit la valeur politique du théâtre et son intérêt pour le pouvoir. Que devient cet usage politique du théâtre en dehors du contexte de la fête ? L’étude des éditions imprimées de la pièce puis d’une réécriture romanesque et libertine montre comment la portée politique du théâtre est à la fois réaffirmée, interprétée et parfois retournée contre le pouvoir royal.

Abstract :

By studying Molière’s Princesse d’Élide, this paper aims to address the question of the political use of theatre before the existence of the « institutional theatres ». The play was produced for the first time during Louis XIV’s court festival, Les Plaisirs de l’île enchantée. At that stage, the choice of theatre (rather than other forms of entertainment) was the result of a complex set of political, professional and aesthetical rivalries. It was this conflictual context that created the political value of theatre and its interest for the contemporary political powers. What became of this political use of theatre once the festival was over? By studying La Princesse d’Élide’s printed editions and a libertine rewriting of the play as a novel, this paper shows how the political value of theatre is re-enacted, appropriated, and even subverted.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page