Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

Un conte turc au théâtre : Le Nuage amoureux

Béatrice Picon-Vallin

Résumé

Le poète Nazim Hikmet a écrit Le Nuage amoureux (paru en 1977), conte moderne qui s’inspire des spécificités narratives des contes populaires turcs. Mehmet Ulusoy le met en scène en 1973 avec le Théâtre de Liberté qu’il a fondé en France l’année précédente. Il utilise à la fois les formes traditionnelles de la culture spectaculaire anatolienne et la technique du montage, pratiqué par Hikmet qui vivait à Moscou au début des années 1920, ce qui lui permet de créer un lien de transmission non seulement intergénérationnelle (qui caractérise la forme du conte), mais interculturelle. Le spectacle est placé sous le régime de la métamorphose, le lieu scénique est celui de tous les possibles, espace instable et labile, les acteurs sont tantôt joueurs, tantôt raconteurs. Polyvalents, ils passent sans cesse du je au il, dans un jeu physique engagé, concret. Entre Brecht et Artaud, c’est une forme nouvelle que M. Ulusoy fait entrer dans le paysage théâtral français des années 1970.

Abstract :

Poet Nazim Hikmet wrote Le Nuage amoureux (The Cloud in Love) (published in 1977), a modern tale which takes its inspiration from the narrative idiosyncrasies of popular Turkish tales. Mehmet Ulussoy staged it in 1973 with his company, Le Théâtre de Liberté, which he founded the previous year in France. He used traditional forms of Anatolian theatre traditions together with a technique of montage, a technique used by Hikmet who was living in Moscow in the early 20s, thus enabling him to create a transmission link not only between generations (a characteristic of the tale) but also between cultures. The production is based on metamorphosis, the stage is the location of anything possible, an instable and untrustworthy space; the actors are sometimes players, sometimes tellers. Versatile, they keep changing from “I” to “he”, using a very physical, down-to-earth way of acting. Between Brecht and Artaud, M. Ulussoy introduced a new form in the French theatrical world of the 70s.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page