Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

Un rêve de millet et le nouveau théâtre national

Huang Ying

Résumé

Durant les premiers temps de ma carrière théâtrale, j’ai mis en scène un grand nombre de pièces occidentales classiques, comme celles d’Aristophane, de Shakespeare, de Molière, de Brecht, de Dürrenmatt et d’autres grands auteurs. J’ai toujours pensé qu’en étant porté par mes prédécesseurs, je pouvais – à travers ces textes classiques – adopter une perspective historique plus large, et par là être plus attentif au temps présent. Mais, alors que je m’attachais à narrer le contemporain en suivant le chemin tracé par ces hommes sages de l’Occident, une voix en moi ne cessait de m’interpeller : ne délaisse pas de la sorte la perspective de tes propres ancêtres. Telle a donc été ma première intention lorsque j’ai choisi d’adapter au théâtre Un rêve de millet, cette histoire chinoise traditionnelle si familière, connue de tous.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page