Actualités

Actualité Société d'Histoire du Théâtre

Crossing Borders : Présences et circulations du théâtre contemporain de langue anglaise en Europe

Colloque international organisé par l’Université Paris 13, l’Université Lyon 2, Grenoble Université- Alpes et RADAC
A Paris, les 11 et 12 octobre 2018

Appel à communication :

Le rayonnement international du théâtre contemporain de langue anglaise n’est plus à prouver. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, sa créativité, son inventivité, son originalité se sont fait connaitre sur l’ensemble du vieux continent. Des auteurs à la voix singulière, souvent qualifiés « d’inclassables » par la critique, tels Samuel Beckett, Harold Pinter, Edward Bond ou Sarah Kane, mais aussi des pièces catégorisées par la critique ou l’académie comme représentatives de « mouvements » – c’est à dire de positionnements politiques et sociaux (les state of the nation plays, le théâtre épique, le théâtre des minorités), de positionnements esthétiques (le théâtre de la Cruauté, le théâtre conceptuel), ou de façons historiquement déterminées d’exprimer un ressenti, (le Kitchen Sink, le In-Yer-Face) y sont régulièrement montés.

Toutefois, la recherche académique européenne dispose d’assez peu de visibilité sur les auteurs ou le type de pièces qui intéressent plus particulièrement les différents publics, les professionnels du spectacle ou les auteurs des différents pays du territoire. Tenter une cartographie de l’influence du théâtre contemporain de langue anglaise sur les scènes européennes pourrait constituer un outil de travail intéressant pour les chercheurs du champ, que ceux-ci se situent dans le cadre des études anglophones ou dans celui des arts du spectacle – de même que pour les professionnels comme les programmateurs ou les critiques de théâtre par exemple.

Pour initier ce projet, le RADAC, à l’occasion du 40e anniversaire de sa fondation, prévoit d’organiser un colloque international intitulé « Crossing Borders: Présences et circulations du théâtre contemporain de langue anglaise en Europe » les 11 et 12 octobre 2018 à la Maison des Sciences de l’Homme à Saint Denis, près de Paris.

Nous invitons tous ceux qui travaillent sur le théâtre anglophone dans les différents pays d’Europe à participer à ce colloque. Le croisement de leurs regards pluriels et la richesse de leurs lectures différentes, permettront d’enrichir nos domaines de recherches, de les questionner et de les mettre en perspective en considérant le théâtre anglophone au-delà de ses frontières et dans son rapport aux autres cultures d’Europe et à la diversité de ses conditions de productions.

Quatre axes seront privilégiés et un temps sera réservé à la réflexion autour de l’intérêt et de la faisabilité de constituer un réseau européen de recherche sur ce théâtre.

1. Le théâtre de langue anglaise et son impact socio-culturel dans les pays d’Europe non-anglophone.
Quels auteurs, quelles œuvres, quels mouvements caractéristiques du théâtre anglophone contemporain trouvent/ont trouvé le plus d’écho dans tel ou tel pays, ou au contraire ont-ils suscité le désintérêt, voire le rejet ? Comment cet engouement ou ce rejet se manifeste-t-il ? De quoi cet écho ou ce rejet est/était- il le reflet ? Existe-t-il des constantes dans les paramètres qui déterminent l’engouement ou le rejet d’une œuvre ? Sont-ils au contraire propres à chaque nation via sa culture, sa langue, son imaginaire, ses circonstances historiques, économiques ou sociologiques particulières ?

2. Réécriture des textes sources ; adaptations.
Quels auteurs ou pièces anglophones sont plus particulièrement utilisés comme sources de créations originales contemporaines ? Quels textes originaires d’autres cultures européennes servent de source à la production dramatique anglophone aujourd’hui ? Quelles mises en scènes d’œuvres basées sur le théâtre de langue anglaise ont marqué la critique et le public ces dernières années ? Les artistes européens utilisent-ils plus ou moins volontiers les textes sources dans un rapport d’intermédialité (œuvres dramatiques anglophones portées à l’écran, cinéma ou télévision, dans les arts numériques ou sous d’autres formes encore) ?

3. Traductions.
Quels sont les auteurs ou les pièces anglophones traduits ou retraduits dans les autres langues ? Existe-t-il un genre ou une période en particulier qui soient plus traduits qu’un autre ? À l’inverse, existe-t-il des auteurs ou des œuvres complètement négligés ? Certains auteurs posent-ils plus de problèmes de traduction que d’autres et pour quelles raisons ? Qui sont les traducteurs (enseignants-chercheurs ou traducteurs professionnels) ? Quelle est la place de la traduction littéraire en tant que formation universitaire et professionnelle ? Les écrivains dramatiques européens sont-ils influencés par le théâtre anglophone et, si oui, par quels auteurs ?

4. Praticiens, spectateurs, programmateurs.
a. Praticiens : L’accès au théâtre anglophone est-il facile ou difficile dans l’Europe non- anglophone ? Les metteurs en scène et les comédiens choisissent-il des pièces en langue originale ou déjà traduites ? Quelles sont les motivations de leurs choix ?
b. Programmateurs : Quels critères spécifiques à tel ou tel pays commandent aux choix de programmation de pièces anglophones ? Est-il facile de programmer des pièces dont le contenu politique, ou subversif, est manifeste ? Existe-t- il des lieux (type festivals) plus appropriés à ce genre de programmation ?
c. Spectateurs : Quelles mises en scènes d’œuvres basées sur le théâtre de langue anglaise ont marqué la critique et le public ces dernières années ? Quelles en sont les raisons culturellement spécifiques ? Ce colloque donnera lieu à publication dans un numéro Hors Série de Coup de Théâtre à paraître en 2019.

Merci d’adresser vos propositions de communication (500 mots max.) accompagnées d’une courte biographie avant le 1er janvier 2018 à :

Susan Blattes, Présidente : susan.blattes@univ-grenoble-alpes.fr
Christine Kiehl, Vice-présidente, diffusion de la revue : christine.kiehl@univ-lyon2.fr
Agathe Torti-Alcayaga, Trésorière : agathetorti@yahoo.fr
Damien Giraud, Secrétaire, webmaster : damien.gd@gmail.com
Virginie Roche-Tiengo : rochevirginie@hotmail.com

retour
haut de page