Actualités

Actualité Société d'Histoire du Théâtre

La Sorbonne, du théâtre universitaire aux études théâtrales : exposition, journée d’étude et autres formes

Exposition « La Sorbonne, du théâtre universitaire aux études théâtrales »

A travers la présentation d’une centaine de documents s’étendant de la Grande guerre à l’éclatement de l’Université de Paris (1915-1970), l’exposition se propose de montrer comment l’Université de Paris s’est appuyée sur le théâtre universitaire pour élargir son rayonnement et pour institutionnaliser un nouveau champ disciplinaire, les études théâtrales.

Co-commissariat : Katia Calisti (directrice du service culturel du Crous de Paris), Stéphanie Méchine (responsable du service des archives du Rectorat de Paris) et Eve-Marie Rollinat-Levasseur (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 DILTEC EA 2288).

flyer-expo, JE et autres formes

Journée d’étude et rencontre-débat

Une journée d’étude, intitulée « De l’amphithéâtre à la scène : le théâtre universitaire à la Sorbonne (1930-1970) », rassemblera le 13 juin de nombreux spécialistes. Ils s’interrogeront sur le rôle du théâtre universitaire des années 1930 aux années 1970, période où l’éclat des troupes étudiantes a contribué au rayonnement de l’Université de Paris. Quel espace le théâtre universitaire a-t-il ouvert dans la création artistique ? A-t-il joué un rôle dans la transformation pédagogique et dans l’évolution des champs disciplinaires ? En quoi l’activité théâtrale a-t-elle participé à la formation des étudiants et des étudiantes ? Les échanges conduiront à dégager les spécificités et l’évolution du théâtre universitaire à la Sorbonne par un jeu de regards croisés sur l’histoire du théâtre universitaire en Europe et dans le monde.

prog-JE-theatre-univ-13juin

Étudiants, universitaires et acteurs de la vie et de la culture académiques pourront quant à eux débattre de l’avenir du théâtre universitaire lors de la rencontre organisée le 19 juin, à 17h.

Rencontre-debat-TU -19 juin

Ces deux événements sont organisés par : Stéphanie Méchine (responsable du service des archives du Rectorat de Paris) et Eve-Marie Rollinat-Levasseur (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 DILTEC EA 2288).

Spectacles

En contre-point de ces événements seront présentés deux spectacles.

Tout d’abord, Mell – étudiante à la Sorbonne Nouvelle-Paris 3 qui avait présenté son premier seul en scène En Solitaire ! au Festival À Contre Sens 2018 – jouera lundi 17 et mardi 18 juin, à 19h, son tout nouveau spectacle : Soyons Sérieux !
Composé d’une dizaine de sketches, ce spectacle est une réflexion autour du rapport entre comique et sérieux. Mêlant à la fois rire et émotion, Humour absurde, sketches à personnages et passages de « stand up », la comédienne-auteure-metteure en scène a fait le choix de prendre l’Humour au sérieux et la vie sous l’angle de la dérision. Car puisqu’il faut être sérieux … pourquoi ne pas le faire avec humour ?
Ce spectacle a été créé dans le cadre du programme Acte & Fac du Service d’action culturelle de la Sorbonne Nouvelle, avec le soutien du FSDIE, et est parrainé par le Théâtre de Belleville et la metteure en scène Julie Bertin.

Le 20 juin 2019 se tiendra enfin une performance baroque autour des Plaideurs, comédie de Jean Racine (1699), avec les étudiants et étudiantes de l’atelier d’initiation au jeu baroque dirigé par Julia Gros de Gasquet.
Cet atelier, proposé par l’Institut d’Études théâtrales de la Sorbonne Nouvelle, permet à des étudiants et étudiantes de L3 de se familiariser avec une approche du jeu dit « baroque ». Dans le sillage du travail des musiciens redécouvrant les répertoires et le jeu sur instruments anciens, le jeu baroque cherche à se rendre contemporain du métier des comédiens et des comédiennes du XVIIe siècle – ici plus précisément de ces modalités dans les années 1660 en France. Cette approche associe une réflexion historique (lecture des principaux traités de musique, de grammaire et de rhétorique des années 1640-1680) à un travail de plateau (danse, travail sur le corps baroque et son expression picturale, travail sur des extraits de la pièce).
Cette performance baroque sera ainsi l’occasion de questionner, dans une causerie avec le public, la raison d’être, dans le cadre d’un cursus d’Études théâtrales à l’Université, de cette approche historique, pragmatique et ouverte sur les questionnements de la scène actuelle. Autrement dit : se rendre contemporain de Racine aujourd’hui, pour quoi faire?

L’ouvrage Genèses des études théâtrales en France (XIX-XXe siècles)

Ce cycle s’achèvera avec le prélancement, vendredi 21 juin à 11H30, de l’ouvrage collectif Genèses des études théâtrales en France (XIX-XXe siècles), publié aux Presses Universitaires de Rennes sous la direction de Catherine Brun, Jeanyves Guérin et Marie-Madeleine Mervant-Roux, tous membres de l’UMR THALIM (CNRS – Sorbonne Nouvelle-Paris 3 – ENS).

Ce livre s’inscrit dans le cadre du développement, dans les vingt dernières années, d’une réflexion aux enjeux cognitifs, épistémologiques et politiques sur les disciplines et leur histoire.
Il analyse le cas des études théâtrales, officiellement reconnues en France à la fin des années 1950, à l’université et au CNRS, qui ont mis du temps à revenir sur la façon dont elles s’étaient définies, intellectuellement et institutionnellement. Comme l’indique le pluriel Genèses, le processus a été long, pluri- et interdisciplinaire, sinueux et discontinu, souvent romanesque, engageant de très nombreux acteurs de la vie sociale : universitaires et chercheurs, praticiens du théâtre, étudiants de toutes sortes, responsables administratifs.

prelancement Genèses études th 21 juin

Informations pratiques

La Sorbonne, du théâtre universitaire aux études théâtrales : exposition, journée d’étude et autres formes

Du 6 au 24 juin 2019

Centre culturel du Crous
12 rue de l’abbaye
75006 Paris

Horaires d’ouverture : de 9h à 17h, du lundi au vendredi

M Odéon, Mabillon, Saint-Germain-des-Près

Site : http://www.culture-crous.paris/

retour
haut de page