Chantiers de Recherche

Chantier de Recherche

Les théâtres de mauvais genre

Théâtre du crime, du grand-guignol, des scènes secondaires, des boulevards mal fréquentés, théâtre hors genre, genre mineur, mauvais genre… têtes coupées, jaillissement d’hémoglobine, créatures étranges… sur les scènes mal fréquentées du mauvais genre, un théâtre en mineur s’invente et s’exhibe, du XIXe siècle à aujourd’hui, en marge des théâtres consacrés et des chemins institutionnels.

 

Une des figures les plus connues du Grand Guignol, Maxa, nom de scène de Marie-Thérèse Beau, qui jouait les victimes, elle fut assassinée des dizaines de milliers de fois entre 1917 et 1933.

Mélange d’horreur, de peur, de mélodrame et d’érotisme, les spectacles du Grand Guignol peuvent servir de pivot autour duquel tramer une étude plurielle sur le théâtre de mauvais genre.

 

Chantier en cours d’élaboration

retour
haut de page