Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre Numéro 286

L’apologie de la vraie foi dans le théâtre catholique. L’Antéchrist de Lucerne (1549)

Privé : Carlotta Posth

Résumé

En 1549, on représenta à Lucerne un spectacle en deux parties mettant en scène la venue de l’Antéchrist et le Jugement Dernier, thèmes traditionnels dans une période mouvementée pour la Confédération. Pourquoi, contrairement aux pièces anticatholiques contemporaines, ce jeu eschatologique évite-t-il presque complètement la polémique ouverte contre la confession adverse ? L’article analyse les stratégies théâtrales employées pour défendre la foi catholique dans L’Antéchrist de Lucerne afin de montrer que l’objectif était d’attirer un large public catholique et protestant. Il s’agissait de renforcer l’identité collective des Lucernois catholiques mais aussi d’influencer les spectateurs venus des régions réformées.

In 1549 an Antichrist and Last Judgment play was performed in the city of Lucerne, a traditional topic in a tumultuous period for the Swiss Confederation. Why, unlike the anti-Catholic plays of the time, this performance in two parts does avoid open polemics against the opposing confession? This paper analyses the theatrical strategies used to defend the Catholic faith in The Lucerne Antichrist and demonstrates that the performance aimed to attract large audience of Catholics and Protestants, to stabilize the collective identity of the citizens as Catholics, and to influence those who had come from Reformed regions.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre compte, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page