Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre Numéro 292

Public/privé, Rive droite/ Rive gauche – Les lignes de partage de la scène parisienne et nationale au second XXe siècle

Pascale Goetschel

Résumé

Dans les années 1950 en France, les secteurs public et privé, comme les rives droite et gauche à Paris, semblent franchement opposés en matière de théâtre. L’article étudie ces oppositions, réelles dans l’ordre des représentations et de la structuration institutionnelle. Ces divisions n’en sont pas moins parfois factices et de multiples croisements, d’œuvres, d’auteurs, de mises en scène, s’opèrent entre les scènes publiques et privées. Aussi l’hypothèse est faite que ces clivages servent surtout à structurer le monde du théâtre professionnel national, surtout parisien, en le clivant en deux systèmes séparés, public ou privé, chacun cherchant à avoir la suprématie sur l’autre.

Mots clés : Théâtre, public, privé, années 1950, Paris

In the 1950s in France, the public and private sectors, such as the Right Bank and the Left Bank in Paris, seemed to be in sharp contrast in terms of theater. The article studies these oppositions, real in the order of representations and institutional structuring. These divisions are sometimes false and multiple crossings of works, authors, and staging take place between public and private stages. The hypothesis is also made that these divisions serve above all to structure the world of national professional theater, especially in Paris, by dividing it into two separate systems, public and private, each seeking to have supremacy over the other.

Key words : Theatre, public, private, 1950s, Paris


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre compte, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page