Revue d'Historiographie du Théâtre

La Revue d'Historiographie du Théâtre

Présentation

Consacrée à l’histoire des arts du spectacle, la Revue d’Historiographie du Théâtre a vocation à se pencher sur les manières dont elle se construit, sur sa mise en récit. Retour historiographique, étude des corpus, usage documentaire, réflexion épistémologique, le dessein de cette nouvelle plate-forme éditoriale est d’articuler les possibilités offertes par le numérique – enrichissement au fil de l’eau des dossiers, pluralité des documents, des archives et des supports (textes, audio, vidéo, objets et traces matérielles, iconographie…) – à l’enrichissement de l’histoire du théâtre, des méthodes, des objets, des pratiques et des notions qui la structurent.
 Cet espace éditorial appelle donc à dessiner une nouvelle géographie de la recherche théâtrale, à l’intérieur de laquelle dialoguent les différents lieux de la pratique (les scènes théâtrales, professionnelles comme amateures), de la recherche (les universités, les écoles, les laboratoires) et de la conservation (les bibliothèques et centres de ressources, les sociétés savantes). La mise en relation des différents acteurs de la recherche en histoire du théâtre devrait permettre de rendre compte et de construire une réflexion plurielle autour des méthodes, des pratiques et des notions qui structurent et animent l’histoire des arts du spectacle, mais aussi de faire entendre les voix de chercheurs venus de disciplines différentes – études théâtrales, histoire, sociologie, anthropologie, économie, sciences politiques… À l’instar de la Revue d’Histoire du Théâtre, elle se penche sur les notions, les définitions et les textes mais aussi sur les pratiques, les évolutions formelles et matérielles, ainsi que sur le dialogue qu’il noue avec les autres scènes artistiques.
 La démarche historienne y est réaffirmée, plaçant l’archive au cœur de nos travaux – le support numérique permettant là encore de questionner et de mener une réflexion au long cours sur les pratiques de l’archive, les enjeux de sa collecte, ses usages et les transformations qui la traversent.

Derniers Numéros

Revue d'Historiographie du Théâtre Numéro 7

Revue d'Historiographie du Théâtre • Numéro 7

DICTHEA : Dictionnaires et Encyclopédies de théâtre des 18e et 19e siècles – 1.

Apparus au XVIIIe siècle dans le sillage de l’Encyclopédie, les dictionnaires de théâtre se sont multipliés au cours du XIXe siècle, dessinant pour les arts de la scène une nomenclature spécifique, de plus en plus orientée vers les pratiques. Ce numéro réunit les premiers travaux élaborés dans le cadre du projet DicThéa, consacré à l’édition numérique et à l’étude de quinze dictionnaires de théâtre parus en France entre 1776 et 1914. Il conjugue deux types d’approches complémentaires : les études centrées sur un ensemble éditorial précis, abordé dans sa spécificité ; et les études diachroniques de certaines entrées ou occurrences…

Voir le Numéro
Revue d'Historiographie du Théâtre Numéro 6

Revue d'Historiographie du Théâtre • Numéro 6

Histoires plurielles du théâtre au Québec

La publication de la première synthèse historique du théâtre québécois, fruit du travail d'une équipe de chercheurs et qui tire profit des recherches produites dans le domaine depuis plus de quarante ans, est l'occasion saisie par les responsables de ce dossier pour faire le point sur les enjeux et problèmes de l'écriture de l'histoire du théâtre aujourd'hui. À la fois conscients des limites d'une telle entreprise, qui fait appel à une diversité d'outils d'analyse et de ressources documentaires, et soucieux de stimuler de nouvelles recherches historiques sur le théâtre québécois, ces derniers ainsi que leur collaborateurs.trices ont voulu dresser la…

Voir le Numéro
Revue d'Historiographie du Théâtre Numéro 5

Revue d'Historiographie du Théâtre • Numéro 5

Écrire l’histoire des spectacles avec des bases de données

L’histoire des spectacles recourt aux humanités numériques depuis plus de 30 ans – peut-être est-il temps de dresser un premier bilan de ces pratiques. À partir d’un questionnaire commun, les responsables de six bases de données partagent leurs réflexions et leurs expériences concrètes. Traitant à la fois de la numérisation des données, des modèles financements inadaptés, des difficultés de la publication numérique ou encore des nouveaux corpus et outils offerts à la communauté, les contributions rappellent les bénéfices et les défis du numérique pour la discipline et pour les études historiques et littéraires en général. Elles confirment que le rôle…

Voir le Numéro