Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

Regard sur la scène contemporaine chinoise

Shao Zehui

Résumé

Les créations des institutions nationales qui, visant à représenter l’idéologie du pays, sont également appelées « créations de la mélodie principale ». Le Théâtre national de Chine et le Théâtre de l’Art du Peuple de Pékin sont à la proue de ces institutions nationales.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page