Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

Il n’était qu’un performer

Antonio Attisani

Résumé

Contourner la présomption philologique de fixer le sens du « texte » chez Bene et se comporter avec lui comme il se comportait avec Shakespeare, avec la même fatale prise de responsabilité. Lui qui disait : « Je ne mets pas en scène Shakespeare […] ni une interprétation ou une lecture de Shakespeare, mais un essai critique sur Shakespeare » et qui ajoutait « Je n’écris pas des textes, j’élabore des partitions ». Il s’agit donc plutôt de réarticuler l’autobiographie imaginaire de Carmelo Bene (désormais C.B.), d’ébaucher une possible mémoire de son œuvre en tant qu’individu et en tant que communauté des études (quelque fragile que soit cette catégorie). Et si on ne peut pas croire à la Vérité, on peut s’engager, comme il le demandait lui-même, à une certaine sincérité : « […] il faut juste être dans la sincérité, présenter et non pas représenter ».


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page