Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

La machine énonciative et sa critique. Là où le langage fait ce qu’il peut

Antonio Mosca

Résumé

Le théâtre de Carmelo Bene – théâtre monologue, théâtre-poème, théâtre-phoné – est un théâtre d’actes énonciatifs, qui vit dans et par une pratique de l’énonciation, ainsi que dans et par une réflexion critique et techniquement linguistique sur l’énonciation ; un théâtre, en somme, qui considère le langagier et le linguistique comme des lieux et des objets poétiques privilégiés.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page