Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

Quand Aperghis revisite Le Petit Chaperon rouge de Perrault : le théâtre musical comme machine à conter

David Marron

Résumé

En 2001, Georges Aperghis conçoit une pièce de théâtre musical à partir du Petit Chaperon rouge de Charles Perrault. Ce spectacle d’une quarantaine de minutes privilégie un caractère intimiste et une déconstruction du conte. Les six instrumentistes-comédiens évoluent sur un plateau occupé, en son centre, par deux pianos droits de derrière lesquels apparaissent ou disparaissent les personnages. Ces derniers changent de rôle durant le spec- tacle et endossent tour à tour celui du Loup, de la Mère-Grand et du Petit Chaperon rouge, sont dédoublés sur scène, physiquement, musicalement et vocalement, développant ainsi la dualité et le travestissement, présents chez Perrault. Le conte se présente alors dans une nouvelle complexité scénique, grâce à une mécanique de sons et de gestes, au croisement du didactique, du cruel et du ludique.

Abstract :

In 2001 Georges Aperghis created a piece of musical theatre based on Charles Perrault’s Little Red Riding Hood. This forty-minute play favouring an intimist vision shows a decons- truction of the tale. Six musicians/actors move on a stage with two pianos standing in the middle, and from behind the pianos the characters come and go. The performers play all the parts, become in turn the Wolf, the Grand Mother, or Little Red Riding Hood. The characters are multiplied on stage, physically, musically, and vocally, developing the duality and disguise of Perrault’s story. Thus the tale is seen in the light of a new scenic complexity, thanks to a mechanics of sounds and gestures, partaking of didactics, cruelty, and amusement.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page