Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre Numéro 278

Les machines de spectacle de Léonard de Vinci

Pascal Brioist

Résumé

Une part considérable de l’activité de Léonard à Milan et en France fut consacrée à l’organisation de fêtes de cour. Certains dessins de ses « codices » nous permettent de reconstruire les mises en scènes et les machines qu’il inventa mais qui s’enracinaient dans une tradition plus large des circuits des festivités italiennes et des techniques militaires et civiles dont il était familier. Léonard de Vinci réinvestit à Amboise et Argentan plusieurs solutions qu’il avait mises en œuvre dans sa jeunesse. Le dessein de cet article est de contextualiser son implication dans l’invention d’effets spéciaux et de montrer l’évolution qui l’amena des premières fêtes de cours au service des Sforza aux automates et aux tournois et combats scénarisés conçus pour les Rois de France.

Abstract : Leonardo Da Vinci’s stage machinery

A considerable part of Leonardo’s activity has been devoted in Milan and in France to the organization of court festivals. Some sketches in his notebooks enable us to reconstruct the stage designs and the machines he invented but that were embedded in a broader tradition of the Italian festical circuit and of the military and civil technology of the time. Leonardo reinvested in Amboise many solutions he had found in his youth. The purpose of this article is to contextualize his involvement in inventing special effects and to show the evolution that lead him from the first court festivals under the Sforza to the automata and the stage fights and tournaments conceived for the French Kings.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre compte, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page