Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

Lectures politiques d’En attendant Godot

Jeanyves Guérin

Résumé

À sa création en France et pendant de longues années, En attendant Godot a été reçu et souvent condamné (notamment par Sartre et les Brechtiens français) comme une pièce non politique. Adorno y a vu une allégorie des camps. Nombreux sont les metteurs en scène qui ont, contre la doxa, fait de Godot une pièce politique représentant l’oppression. On étudiera quelques spectacles produits en Irlande, en Algérie, dans la Pologne soviétisée, aux Etats-Unis, en Israël, dans l’Afrique du Sud de l’Apartheid,  dans Sarajevo bombardée, spectacles souvent peu connus en France  mais qui ont fait date.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page