Revue d'Historiographie du Théâtre

Revue d'Historiographie du Théâtre Numéro 6

Les âges du théâtre québécois : périodisation

Yves Jubinville

Résumé

La périodisation est au cœur de la réflexion historiographique. Une équipe de recherche, mobilisée dans le cadre d’un projet de synthèse historique des pratiques scéniques et dramaturgiques du théâtre québécois, en aura pris la mesure au moment où se sont présentés les défis méthodologiques relatifs à la mise en récit des données colligées pendant plusieurs décennies dans la multitude de travaux qui ont par ailleurs jeté les bases de la discipline des études théâtrales au Québec. Au-delà de savoir s’il est encore possible de raconter une histoire en évitant les pièges de la fiction, ce questionnement a amené l’équipe de chercheurs à préciser un cadre narratif et à identifier les marqueurs symboliques et les bornes temporelles permettant de retracer le parcours historique des pratiques, des agents et des organismes représentatifs de cet art. Les choix qui ont été faits seront examinés dans cet article en regard des données et réalités spécifiques au Québec. Mais la réflexion commande, par la même occasion, de faire le point sur certains enjeux épistémologiques liés à la production d’une synthèse historique dans le cadre d’une société pluriculturelle traversée par des conflits de mémoires en interrogeant le rôle des pratiques artistiques dans le récit historique national.

Abstract

Periodization is at the heart of historiographical thinking. A research team, mobilized to write an history of theatrical practices in Quebec, will have taken the measure of this when confronted with the methodological challenges relating to the narration of the data collected through the years in the multitude of works that have laid the foundations of the discipline of theatrical studies in Quebec. Beyond knowing whether it is still possible to write the past while avoiding the pitfalls of fiction, this questioning has led the team of researchers to specify a narrative framework and to identify the symbolic markers and the time limits allowing to trace the historical journey of the practices, agents and organizations representative of this art. The choices that have been made will be examined in this article with regards to the specific realities in Quebec. But the reflection requires, at the same time, to take stock of certain epistemological issues linked to the production of a historical synthesis within the framework of a pluricultural society where different memories collide, and to analyse the role of artistic practices in the national historic narrative.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre compte, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page