Revue d'Histoire du Théâtre

Revue d'Histoire du Théâtre No

De la scène interdite à la scène utopique : Mangeront-ils ? de Victor Hugo

Marianne Bouchardon

Résumé

Composée, comme tout Le Théâtre en liberté, pendant l’exil de Victor Hugo à Guernesey, Mangeront-ils ?, comédie en deux actes et en vers, donne à penser l’historicité mais aussi la réversibilité de la notion d’injouable. D’emblée, l’auteur se heurte à cette donnée lorsqu’il compose la pièce, puisque son théâtre est alors interdit de représentation en France. Mais, depuis lors, les metteurs en scène qui s’intéressent à cette pièce continuent de devoir affronter la question de l’injouable, pour deux raisons symétriques et inverses. D’une part, parce que ses didascalies constituent un véritable défi technique. Se pose alors la question de savoir dans quelle mesure ce qui n’était pas jouable au XIXe siècle l’est devenu aujourd’hui. D’autre part parce que l’esthétique illusionniste sur laquelle repose cette féerie parodique est maintenant étrangère à la scène contemporaine. Se pose alors, réciproquement, la question de savoir dans quelle mesure ce qui était jouable au XIXe siècle ne l’est plus aujourd’hui.

Abstract :

Composed, like all Theatre in freedom, during the exile of Victor Hugo in Guernsey, Will they eat?, comedy in two acts and verse, suggests historicity but also reversibility of the concept of unplayable. From the outset, the author faces this fact when he composed the drama, since his theater is then prohibited in France. But since then, the directors who are interested in this drama still have to face the question of unplayable for two symmetrical and opposite reasons. First, because his stage directions are a real technical challenge. This raises the question of to what extent this was not playable in the nineteenth century is today. Secondly, because the illusionist aesthetic of this fairytale parody is now foreign to the contemporary scene. This raises, conversely, the question to what extent that was playable in the nineteenth century is no longer so today.


Vous n'avez actuellement pas accès au contenu de cet article. Veuillez vous connecter à votre espace adhérent, vous abonner à la revue ou acheter cet article pour le visualiser dans son intégralité.

retour
haut de page